Courtier en assurances : une profession méconnue

Le courtier en assurances est avant tout le partenaire et le conseil de son client et celui avec lequel la confiance constitue l’élément moteur de toute collaboration. Il l’aide à élaborer un programme de gestion des risques adapté à ses besoins. Quel que soit le client, grandes entreprises, PME-PMI, collectivités locales et régionales, particuliers. GRAS SAVOYE LUXEMBOURG intervient à chaque étape de ce qui constitue le savoir-faire du courtier : le conseil, la négociation et la gestion.

Le conseil

Cœur de la valeur ajoutée du courtier, il consiste en une identification et une analyse des risques liés à l’activité, à la nature et à la culture du client. Ce travail permet de définir les garanties à prendre en compte et de rédiger un contrat d’assurance « sur mesure ».

La négociation

GRAS SAVOYE LUXEMBOURG travaille avec les assureurs majeurs de la place et hors frontières, ce qui lui donne une vision globale du marché et une totale connaissance des offres et des tarifs. GRAS SAVOYE LUXEMBOURG se charge de placer les risques et de négocier les meilleures conditions pour ses clients afin d’obtenir le rapport qualité / prix optimal.

La gestion

Contrairement à d’autres courtiers, GRAS SAVOYE LUXEMBOURG a décidé de suivre la gestion des contrats de ses clients afin d’intervenir rapidement et efficacement lorsqu’un sinistre survient. En remplissant cette fonction GRAS SAVOYE LUXEMBOURG a voulu assumer, à toutes les étapes du courtage d’assurance, son rôle de partenaire privilégié.

Ces trois fonctions, GRAS SAVOYE LUXEMBOURG les remplit simultanément dans les trois métiers dans lesquels il s’est développé depuis de nombreuses années :


  • le conseil en prévention et en gestion des risques
  • le courtage d’assurance
  • le courtage de réassurance

Historique du métier de courtier au Grand-Duché
de Luxembourg


Il est à noter que la profession de courtier d’assurance au Grand duché de Luxembourg, n’a débuté ses activités qu’au début de la décennie 2000.

Le commissariat aux assurances a mis en place un cadre législatif au cours de cette période permettant l’ouverture du marché au courtage. Un agrément est délivré par le CAA tant au personne morale que physique pour l’exercice du courtage (faire référence à la loi). L’autorité de contrôle, a définit une nouvelle catégorie d’intermédiaires en assurance : le sous-courtier, par la loi du 13 juillet 2005 portant modification de la loi modifiée du 6 décembre 1991 sur le secteur des assurances et visant à transposer en droit luxembourgeois la directive 2002/92 sur l’intermédiation en assurances.

Le sous-courtier est défini par la loi comme étant « toute personne physique qui travaille sous la responsabilité d’un courtier d’assurances et qui, sans être liée à une ou plusieurs entreprises d’assurances, sert d’intermédiaire entre les preneurs d’assurances que le courtier représente et des entreprises d’assurances agréées à Luxembourg ou à l’étranger. » Les sous-courtiers ne peuvent être agréés que sur demande écrite d’une société de courtage en assurances ou d’un coutier d’assurances, agréés.

Dès le début de cette activité, les trois premières sociétés de courtage mondial ont domiciliés au Grand duché de Luxembourg des filiales. Depuis, le métier a connu un certain essor et comprend 150 courtiers en personne physique et 115 sociétés de courtage en activité et des agréments sont délivrés régulièrement tous les ans. Un grand nombre de cabinets de courtage est spécialisé dans le développement de la branche vie. Ces dernières années le rôle de la profession est de plus en plus connu et reconnu aussi bien par les assurés que par les compagnies d’assurance.

Association sans but lucratif, l’association Fédération des courtiers d'assurance du Grand-Duché de Luxembourg a été créée en 2001, sous l’essor de madame Maryse DELVIGNE (GRAS SAVOYE LUXEMBOURG).
Site Design